References of "Francois, Axelle"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailEtude sur la sexualité en milieu carcéral belge: De l'enfermement de la sexualité à la liberté d'adaptation des comportements sexuels.
Francois, Axelle ULiege

Doctoral thesis (2015)

En Belgique, la question de la sexualité des personnes incarcérées a rarement fait l’objet de recherches de la part des chercheurs en sciences humaines, particulièrement des criminologues. A partir ... [more ▼]

En Belgique, la question de la sexualité des personnes incarcérées a rarement fait l’objet de recherches de la part des chercheurs en sciences humaines, particulièrement des criminologues. A partir d’informations obtenues auprès de 530 hommes incarcérés au sein de dix établissements pénitentiaires belges francophones, nous avons réalisé une étude de la sexualité en milieu carcéral perçue et vécue par les personnes détenues. S’appuyant ainsi sur le modèle de la privation tel que développé par Sykes (1958), notre recherche se fonde sur l’hypothèse principale suivante : « la privation de relations hétérosexuelles en prison engendre chez le détenu un sentiment de frustration et en réponse à ce sentiment, l’individu incarcéré cherche à s’adapter. Cette adaptation suit différentes trajectoires allant de pratiques sexuelles plus solitaires à des pratiques sexuelles de substitution impliquant un rapport à l’autre. Elle porte également sur les discours et les comportements des personnes dans un contexte carcéral particulier et est influencée non seulement par leurs perceptions mais aussi par leur vécu ». Considérant cette hypothèse générale, notre étude entendait ainsi dresser un portrait actualisé de la sexualité incarcérée qui dépasse les apparences et les discours officiels. Grâce à la mise en œuvre d’une méthodologie d’analyse quantitative, six objectifs plus spécifiques ont été investigués. Pour étudier les représentations et le vécu de la sexualité en milieu carcéral de notre échantillon, nous nous sommes d’abord appuyée sur les apports théoriques et scientifiques de la littérature spécifique. Ensuite, au moyen de traitements statistiques appliqués à notre base de données, nous avons cherché pour chaque axe des corrélations entre d’une part, les variables relatives aux représentations et vécus sexuels des détenus et d’autre part, des variables caractéristiques comme par exemple l’âge, la durée d’incarcération, l’existence d’un partenaire affectif extérieur, le bénéfice de visites en prison et la participation aux activités en détention,…. [less ▲]

Detailed reference viewed: 487 (25 ULiège)