References of "Brahy, Rachel"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLe Théâtre-action, expression, reconnaissance et engagement des minorités
Brahy, Rachel ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULiège)
See detailPrésentation de l'ouvrage "S'engager dans un atelier-théâtre"
Brahy, Rachel ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULiège)
See detailPrésentation de l'ouvrage "S'engager dans un atelier-théâtre"
Brahy, Rachel ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULiège)
Peer Reviewed
See detailUrban walking tours as operators of communality and enchanted experiences
Brahy, Rachel ULiege

Conference (2019, August 21)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULiège)
Full Text
See detailRegards sur les impacts des recherches en SHS
Brahy, Rachel ULiege

Scientific conference (2019, June 19)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULiège)
Full Text
See detailS’engager dans un atelier-théâtre. A la recherche du sens de l'experience
Brahy, Rachel ULiege

Book published by Cerisier (2019)

«Au départ, on ne savait pas ce qu’on allait faire... une pièce ou quoi. C’est pas qu’ils nous l’ont caché...Chaque jour, on travaillait quelque chose, voilà le sujet, racontez ceci ou racontez cela et ... [more ▼]

«Au départ, on ne savait pas ce qu’on allait faire... une pièce ou quoi. C’est pas qu’ils nous l’ont caché...Chaque jour, on travaillait quelque chose, voilà le sujet, racontez ceci ou racontez cela et c’est nos mots et nos histoires qui ont fait que... à la n, voilà, c’est cela qu’on va présenter!» (Fatima, participante à un atelier-théâtre) L’entrée dans un atelier-théâtre signi e bien souvent une plongée dans l’inconnu. Le participant ne sait pas exactement en quoi consiste ce théâtre, le plus souvent fantasmé, auquel il projette de prendre part et dont il ne percevra que progressive- ment le cheminement concret. Cet ouvrage,basé sur une étude ethnographique d’ateliers de théâtre-action,présente ces réalisations et les pratiques d’animation associées. Il décrit les modalités d’en- gagement et les dynamiques de mises en partage. Il interroge aussi les dimensions critiques et politiques de ce théâtre, sans craindre d’ouvrir la question des grands changements intervenus dans son histoire récente. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (23 ULiège)
Full Text
See detailRéenchanter la ville ? Pour une appropriation égalitaire de l’espace public
Brahy, Rachel ULiege; Frère, Bruno ULiege

Article for general public (2019)

Detailed reference viewed: 53 (5 ULiège)
Full Text
See detailRéenchanter la ville ? Pour une appropriation égalitaire de l’espace public
Brahy, Rachel ULiege; Frère, Bruno

in Politique (2019), 108

Detailed reference viewed: 25 (0 ULiège)
See detailComment l'université crée-t-elle des liens et des synergies avec la société civile?
Brahy, Rachel ULiege; Benoit, Martine; Walter, Bouvais et al

Speech/Talk (2019)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffervescence et enchantement : scènes, organisations et expériences,
Brahy, Rachel ULiege; Bourgeois, Catherine

in Emulations: Revue des Jeunes Chercheurs en Sciences Sociales (2019), Autonme

Detailed reference viewed: 44 (2 ULiège)
See detailEurope et Migration, c'est la crise?
Brahy, Rachel ULiege; Gioe, Sibylle; Le Bussy, Olivier

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 18 (2 ULiège)
See detailRencontres d'ateliers de théâtre-action
Brahy, Rachel ULiege; Muller, Thierry; Acteurs de l'Ombre

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 22 (2 ULiège)
See detailCultures urbaines en question - Débat
Martiniello, Marco ULiege; Lombe, Lisette; Temps Danses Urbaines et al

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 37 (4 ULiège)
See detailOù sont les femmes ? - Débat
Gavray, Claire ULiege; Dor, Juliette ULiege; Lootvoet, Valérie et al

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 44 (7 ULiège)
See detailVille créative. L’instrument d’une politique économique et touristique ?
Brahy, Rachel ULiege; Buchet, Delphine; Dumont, Elisabeth

in Brahy, Rachel; Dumont, Elisabeth; Fontaine, Pierre (Eds.) et al Regards sur la ville. Échanges et réflexions à partir de Liège (2018)

Detailed reference viewed: 32 (1 ULiège)
Full Text
See detailRegards sur la ville. Echanges et réflexions à partir de Liège.
Brahy, Rachel ULiege; Dumont, Elisabeth; Fontaine, Pierre et al

Book published by Presses Universitaires de Liège (2018)

Researchers and practitioners from Liege together discussed and reflected on nine qualities regularly expected from a City: co-created, inclusive, multicultural, creative, artistic, commercial, dense ... [more ▼]

Researchers and practitioners from Liege together discussed and reflected on nine qualities regularly expected from a City: co-created, inclusive, multicultural, creative, artistic, commercial, dense, smart and green. Through the exploration and deconstruction of these adjectives, they address transversal themes of the making of the City: power, money, identity or identities, accessibility, scales... [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (14 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVégétaliser pour résister? Le cas de "Liège Souffle Vert"
Brahy, Rachel ULiege; Ruelle, Christine ULiege

Conference (2017, December 18)

Végétaliser pour résister ? Le cas de « Liege Souffle Vert » En quelques décennies, les exigences citoyennes en matière de participation à la « fabrique de la ville » n’ont cessé de grandir. Cette ... [more ▼]

Végétaliser pour résister ? Le cas de « Liege Souffle Vert » En quelques décennies, les exigences citoyennes en matière de participation à la « fabrique de la ville » n’ont cessé de grandir. Cette évolution trouverait sa source dans le refus de laisser les Etats, les classes et leurs représentants, la liberté de définir seuls l’action à mener (Tosel, 1998). Face à des aménagements urbains « imposés » par les pouvoirs publics, une forme de résistance politique émerge et se matérialise, de plus en plus souvent, par une « action directe » des citadins sur leur milieu (Blanc, Emelianoff et al, 2008). En témoignent les micro-interventions qui fleurissent dans l’espace public : tricots urbains, tags artistiques souvent emprunts d’humour, verdissement de pieds d’arbres, bacs potagers, etc. A Liège, il y a quelques années encore, une grande méfiance prévalait de la part des responsables politiques vis-à-vis de ces « prises de possession » des espaces publics. Parallèlement, la participation citoyenne fait l’objet de déclarations de plus en plus insistantes et nombreuses. C’est dans ce contexte, traversé de paradoxes, que l’opération « Liège Souffle Vert » voit le jour en 2016. Plus exactement, l’asbl Songes, à l’initiative, propose d’organiser (et de financer) un « appel à projets citoyens » sur le territoire liégeois. Progressivement, les responsables de la Ville acceptent et soutiennent l’idée (difficile de faire autrement ?). Finalement, dix-huit projets seront déposés par des équipes associant, comme stipulé dans l’appel, une dimension verte, une dimension artistique et une dimension citoyenne. Six seront réalisés, avec environ 7.000 visiteurs sur le parcours créé durant l’été 2016, et un écho retentissant dans les médias. Pour l’asbl, l’objectif était double : d’une part, interroger les citadins sur la place du végétal et de l’art dans la ville et, d’autre part, accompagner un mouvement plus profond de transformation et de libération des usages de l’espace public. Dans cette communication, nous proposons de revenir sur ce cas d’étude et, en nous appuyant sur des entretiens réalisés avec différents intervenants, de discuter de l’intérêt et des éventuels écueils associés à ce type de dispositif. L’ « appel à projets » constitue-t-il un instrument intéressant pour soutenir une forme de résistance politique ? Si oui, jusqu’à quel point ? Quels rapports de force se jouent ? Les initiatives citoyennes menées dans ce cadre ne travaillent-elles pas, au final, pour et à la place de la Ville ? Ne font-elles pas l’objet d’une forme d’instrumentalisation ? Si oui, par qui ? Comment se gèrent les tensions entre des objectifs de gestion/régulation de l’espace public, d’émancipation citoyenne et une exigence de qualité artistique du produit proposé ? Quelle est la légitimité de Songes par rapport aux liégeois et par rapport à ces questions ? Quelles valeurs sont défendues ? Quel est le rôle, voire l’intérêt, des artistes mobilisés dans ce type d’opérations ? Quelles modalités d’engagements prévalent pour les participants ou visiteurs ? Par qui l’opération est-elle finalement soutenue et investie ? L’exposé - qui prend appui sur cet ensemble de questionnements - se structure autour de deux interrogations majeures : l’une concerne les aspects de gouvernance et se concentre sur l’instrument « appel à projets », l’autre vise à déplier les supports narratifs à l’œuvre (les imaginaires) chez les différents acteurs, afin de repérer leur potentiel performatif pour la « fabrique de la ville », et ce dans le cadre de controverses (Genard, Berger, Vanhellemont, 2016). [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (9 ULiège)