References of "Bashangwa Mpozi, Bosco"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailFruit de la passion, culture négligée au Burundi. Peut-elle contribuer à réduire la pauvreté des ménages adoptants ? Etude de cas des ménages de la Commune Matongo
Bashangwa Mpozi, Bosco ULiege; Ndimanya, Patrice; Lebailly, Philippe ULiege

Conference (2015)

Le P. edulis (communément appelé fruit de la passion ou encore maracuja) est une espèce négligée au Burundi dont les fruits sont commercialisés par les agriculteurs de la commune Matongo. En dépit de son ... [more ▼]

Le P. edulis (communément appelé fruit de la passion ou encore maracuja) est une espèce négligée au Burundi dont les fruits sont commercialisés par les agriculteurs de la commune Matongo. En dépit de son essor à Matongo, il n’existe pas d’étude scientifique sur sa contribution dans l’amélioration des conditions de vie et dans la réduction de la pauvreté des ménages adoptants. L’étude a été conduite sur un échantillon aléatoire de 135 exploitants agricoles qui a permis de décrire les profils des ménages adoptants le P. edulis. Un deuxième échantillon de 60 exploitants fait de manière raisonnée a permis l’analyse des revenus issus de cette culture. L’approche économique qui définit la pauvreté par rapport à un seuil monétaire a été utilisée pour analyser sa contribution socio-économique dans la vie des ménages. Les résultats montrent que 86,7% d’exploitants sont des hommes ayant un âge moyen de 35,7 ans. Les revenus moyens par actif sont supérieurs au « seuil de reproduction » estimé à 213,1 USD et montrent que 63,7% des exploitations peuvent se maintenir dans le moyen et le long terme. Ces revenus sont estimés à 293,7 USD/actif agricole dans le système associé contre 451,8 USD/actif dans le système pur. Par ailleurs 40% de producteurs ont un revenu situé au-dessus du seuil global de la pauvreté et 48,3% de producteurs sont au-dessus du seuil alimentaire annuel estimé à 258,4 USD. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalysis of the adoption of passion fruit (Passiflora Edulis) in farming systems, Matongo-Burundi
Bashangwa Mpozi, Bosco ULiege; Musabanganji, Edouard ULiege; Ndimanya, Patrice et al

in Poljoprivreda i Sumarstvo (2015), 61(4), 117-124

The commercial potential of passion fruit is expanding as demand for both fresh fruit and processed juice is increasing in Burundi. Due to the current situation with an unstable market of traditional ... [more ▼]

The commercial potential of passion fruit is expanding as demand for both fresh fruit and processed juice is increasing in Burundi. Due to the current situation with an unstable market of traditional crops for export, farmers in Matongo have embraced passion fruit as a new source of household income. As the crop generates substantial revenues for farmers, wholesalers and processors, it is important to sustain this sector. The purpose of this research was to compare four variants of diffusionist arguments (age, sex, household size and level of education) and their expression into adoption. Comparative descriptive statistical analysis between adopters and non-adopters to test the essential factors, and participatory survey methods for gathering information were used. Our results showed a highly significant difference between the category of adopters and non-adopters at p < 0.01. However, no significant difference was found between adopters and non-adopters within level of education. Data on the level of education demonstrated that those with little or no education adopted more passion fruit [illiterates (48.9%) and primary level (45.9%)] than these with secondary level (5.2%). The heads of household adopters and non-adopters are mainly men at a rate of 83.7 and 88.3 %, and household size was not a discriminating factor. The factors that promote the adoption of passion fruit are high yield and continuous production, high market demand and permanent source of revenue. Defining only a few variables to analyse the adoption trend could mislead our findings. A participatory approach seems most appropriate for understanding adoption and non-adoption of innovation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 150 (44 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalyse des contraintes de développement du fruit de la passion au Burundi. Cas de la commune Matongo province Kayanza
Bashangwa Mpozi, Bosco ULiege; Ndimanya, Patrice; Lebailly, Philippe ULiege

in Brot, Jean (Ed.) Les Cahiers de l'Association Tiers-Monde n° 30-2015 : XXXes Journées sur le Développement "Ethique, entrepreneuriat et développement" (2015)

Face à une situation de manque de terre et de pression démographique sans aucune amélioration des techniques de production, le choix des cultures à pratiquer permettant de rentabiliser la petite surface ... [more ▼]

Face à une situation de manque de terre et de pression démographique sans aucune amélioration des techniques de production, le choix des cultures à pratiquer permettant de rentabiliser la petite surface agricole disponible devient donc crucial pour les producteurs de Matongo en particulier et du Burundi en général. C'est dans ce contexte que le fruit de la passion est intégré dans les systèmes de production de certains ménages de Matongo dans le but d'améliorer leurs conditions de vie grâce à un supplément de revenu. Vu l'état actuel de la vulnérabilité de l'agriculture et de l'économie dans cette commune, il s'avère important de connaître les contraintes rencontrées par les adoptants du fruit de la passion en tenant compte de l'environnement dans lequel se pratique sa culture. [less ▲]

Detailed reference viewed: 211 (59 ULiège)
Full Text
See detailEffets de l'intégration des cultures fruitières sur l'environnement rural au Burundi. Cas du fruit de la passion dans la Commune Matongo
Bashangwa Mpozi, Bosco ULiege; Ndimanya, Patrice; Lebailly, Philippe ULiege

Poster (2014, December 16)

Le fruit de la passion est récemment adopté et contribue à garantir la sécurité alimentaire des ménages. Cependant, les systèmes culture pratiqués sont assez mal connues et les effets induits par cette ... [more ▼]

Le fruit de la passion est récemment adopté et contribue à garantir la sécurité alimentaire des ménages. Cependant, les systèmes culture pratiqués sont assez mal connues et les effets induits par cette adoption ne sont pas connus. D’où l’intérêt de cette étude. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (3 ULiège)
Full Text
See detailDéveloppement de la filière fruit de la passion au Burundi
Bashangwa Mpozi, Bosco ULiege

Poster (2012)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULiège)
Full Text
See detailL'agroénergie. Solution pour le climat ou sortie de crise pour le capital ?
Houtart, François; Bashangwa Mpozi, Bosco ULiege; Lutumba Bakassa, Bienvenue et al

Book published by Couleur livres (2009)

L’agroénergie se trouve au cœur de l’actualité. On connait mal ses enjeux. Une intense publicité la présente comme une solution pour le climat et pour la crise énergétique. Il est vrai que le problème ... [more ▼]

L’agroénergie se trouve au cœur de l’actualité. On connait mal ses enjeux. Une intense publicité la présente comme une solution pour le climat et pour la crise énergétique. Il est vrai que le problème climatique est beaucoup plus grave que l’on pense et il est clairement le résultat de l’activité humaine. Il est donc urgent d’agir. D’où, entre autres, la recherche d’énergies renouvelables respectueuses de l’environnement. Mais l’agroénergie est-elle vraiment une solution ? Pourra-t-elle remplacer l’énergie fossile ? Peut-on vraiment parler de solution sans remettre cette dernière dans son cadre global ? Il serait bien étonnant qu’un système économique tel que le capitalisme n’essaie pas d’apporter quelques remèdes à une situation qui le bloque jusque dans sa propre survie. Mais s’agit-il pour autant de mesures favorables à l’humanité dans son ensemble et susceptibles de garantir l’avenir de la planète ? En d’autres mots, cherche-t-on à sauver le genre humain et ses capacités vitales ou à préserver le sort du capitalisme ? Pour cela l’ouvrage examine le rôle de l’énergie dans le développement de l’humanité et ensuite la dégradation du climat et la façon dont le capitalisme a traité du problème. Il aborde ensuite les conditions réelles de l’extension des agrocarburants en révélant les conditions écologiques et sociales de leur production. Il dénonce les catastrophes sociales et naturelles qu’ils provoquent et contre lesquelles des protestations s’expriment en Asie, en Amérique latine et en Afrique. L’ouvrage se termine par une réflexion sur la fonction économique des agrocarburants, sur les solutions fournies par les énergies renouvelables. Il propose des transformations qui rencontrent le fond du problème : changer de modèle de développement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (3 ULiège)